On se moque de toi : oui et ... ?

Face à une critique ou une moquerie, comment réponds-tu du tac au tac ?

 

Quand j’étais jeune, j’étais parfois calée quand on se moquait de moi, surtout en groupe. J’avais honte et je me sentais ridicule de pas savoir quoi dire.

 

Pour garder une contenance sans devoir chercher une réplique extraordinaire à renvoyer à l’autre, je te propose la technique du « Oui et … ? ».


Sur la défensive

Prenons un exemple concret (Lara Masse, 16 ans) : « Comme dirait Anaïs : ‘T’es blonde ou quoi ? Tu comprends rien c’est pas possible !’ ». Dans ce cas, tu peux répondre à Anaïs : « Ouais, c’est ça, vas-y, toi c’est sûr que t’es trop intelligente, hein ouais ! ». Ou alors « C’est quoi ton problème ? T’en n’as pas marre d’être sur mon dos ? ». Ou tout simplement « Pffffffff ! ».

 

Ces réponses risquent d’envenimer la situation et Anaïs va se moquer de toi de plus en plus parce qu’elle aura le sentiment qu’elle te met hors de toi et qu'elle parvient à t'atteindre.

Ne pas se laisser atteindre !!

Ou alors tu utilises la technique du « Oui et … ? » :

- T’es blonde ou quoi ? Tu comprends rien c’est pas possible !

- Oui et … ?

- Ben c'est bien, t’auras pas trop mal au cerveau, au moins …

- Oui et … ?

- Bah moi je dis ça, je dis rien. Tu captes ou quoi ?!

- Oui et ... ?

Et ainsi de suite jusqu'à ce qu’Anaïs arrête.

 

Comme c’est juste pour te faire mal, pour te faire chier et qu’y a rien derrière la critique, en faisant ça, tu coinces Anaïs en faisant constater que la moquerie est gratuite et que tu n’y réponds pas. C’est elle que ça va énerver, et puis elle n’aura plus d’autre choix que de laisser tomber.

Et avec les adultes ??

Et ça marche aussi avec les adultes, c’est magique !!

Ta mère te dit (Candy Raton, 40 ans) :

- T'as décidé de te la couler douce, aujourd'hui !

- Oui et … ?

- Ben tu seras pas trop fatigué, sur ce …

- Oui et … ?

- Bah oui, t'es cool quoi !

A charge de ta mère de te dire clairement ce qu’elle veut sans passer par la critique : « Tu peux ranger ta chambre ? Tu viens à table dès que t’as fini. » Ou de laisser tomber si c’était juste de la provocation …

 

Mais dans tous les cas, cette technique est toute prête, donc facile à utiliser. Elle aide à ne pas se laisser trop toucher par la critique. Et elle te permet de gagner du temps pour trouver une autre réponse … ou pas.

 

Tu peux aussi faire pleins de "Oui et ... ?" différents : "Ok, et ... ?"; "Et alors ?"; "Mmmmh. Et ... ?"; "Mais encore ... ?"; ...

Écrire commentaire

Commentaires: 0